J’aime la Bretagne. Je ne suis pas Bretonne, je n’ai aucune origine bretonne, je n’ai jamais vécu en Bretagne et pourtant, c’est très certainement en Bretagne que je me sens le plus comme à la maison.

Cet été, notre amie Patricia qui a la chance de vivre en Bretagne, a choisi de passer ses vacances sous la canicule du sud de la France !! Elle a eu la gentillesse de nous inviter à squatter sa maison pendant son absence et nous avons pu nous régaler de la Bretagne.

Au programme entre autres, la cueillette de moules dans la baie de Saint Brieuc et la confection d’un délicieux risotto aux accents bretons.

 

St Brieuc 2011 039

Les ingrédients pour 5 convives : au moins 1,2 kg de moules cueillies sous le soleil de la Bretagne (ça marche aussi avec les moules du poissonnier), 2 oignons, du persil, 1 verre de muscadet, 20g de beurre, 1 petite feuille de laurier, 2 verres à thé de riz arborio si vous préférez votre risotto moelleux ou carnaroli si vous le préférez al dente, 1 CS d’huile d’olive, 50g de parmesan rapé.

1- Commencez par faire cuire les moules à la marinière : hacher un oignon, le faire revenir dans le beurre, ajoutez les moules nettoyées, le verre de muscadet, le persil et la feuille de laurier. Faire ouvrir les moules en les remuant régulièrement puis réserver, laisser refroidir et décoquiller. Garder quelques moules dans leur coquille pour le service. Filtrer le jus et réserver.

2- Hacher le 2ème oignon et le mettre à suer avec le riz cru dans l’huile d’olive. Quand les grains de riz sont nacrés, ajouter une louche du jus des moules et laisser le riz l’absorber complètement. Il ne faut pas cesser de remuer. Ajouter à nouveau une louche de jus et remuer jusqu’à total absorption et ainsi de suite jusqu’à ce que le riz soit cuit et sa texture moelleuse ou al dente (environ 18 minutes). Ajouter alors le parmesan et remuer vigoureusement.

N’ajoutez pas de sel, les moules et le parmesan le sont suffisamment.

3- Hors du feu, incorporer délicatement les moules décoquillées, mettre en place dans les assiettes et ajouter une moule dans sa coquille et un peu de persil.

 

Nous avons réitéré avec des coques, un régal. 

 

Bréhat 2011